6 conseils pour devenir un professionnel du violon jazz

Instrument à cordes frottées, le violon peut faire des merveilles. Il se joue avec un archet enduit de colophane qui permet d’offrir une mélodie envoûtante et agréable à l’oreille. Pour apprendre le violon jazz, il n’y a aucune limite d’âge. Que vous soyez adulte, ado ou même enfant, vous pouvez parfaitement vous familiariser avec cet instrument. L’apprentissage peut vous sembler difficile et fastidieux. Mais, avec beaucoup de détermination, vous pouvez vite réaliser votre rêve. Retenez cependant qu’il n’y a pas de recette miracle. Seules votre abnégation et votre bonne méthodologie d’apprentissage vous permettront  d’acquérir rapidement les connaissances nécessaires au violon jazz. Découvrez ci-dessous des astuces efficaces pour jouer plus vite.

Limitez le coup d’archet

Au violon, plus le coup d’archet est long, plus large est le mouvement du bras, et plus vous avez besoin de temps pour le faire. Dans cet état, vous serez vite fatigué, et le plaisir de jouer au violon jazz sera amoindri. C’est pourquoi il est recommandé de limiter le coup d’archet. L’idéal est d’utiliser plus de doigts et de poignet tout en réduisant l’utilisation du bras.

Ne forcez pas les sons

Il s’agit d’un exercice compliqué, mais pas impossible. La recherche du volume sonore permet de jouer vite et fort. Mais, il n’est pas évident de garder du swing dans le son pendant longtemps. C’est pourquoi il faut jouer avec moins de son.

En effet, si vous avez bien saisi la première astuce, vous savez que la rapidité de jeu équivaut à moins de coups d’archet, moins de mouvement et moins de son. Mais, si vous n’avez pas envie de procéder de la sorte, vous pouvez toutefois chercher à jouer toutes les notes en détaché ou en legato. C’est aussi une méthode qui offre de bons résultats. Mais, le hic est que vous perdez ainsi du swing et de la finesse.

Pour vous y habituer, il est nécessaire d’écouter souvent des violonistes qui jouent avec un swing léger. Stéphane Grappelli est une référence. À force de l’écouter, vous vous rendrez compte que vous n’avez pas besoin de forcer les sons pour avoir de bonnes mélodies au violon.

Jouez de façon croissante

Dans votre formation pour devenir violoniste, vous entendrez des gens vous dire de jouer vite un morceau. C’est peut-être normal. Mais, pour un débutant, il est judicieux de travailler graduellement. De cette manière, vous allez mieux maitriser les rouages de l’instrument et produire de meilleurs sons. Prenez donc votre temps et travaillez le swing le plus lentement possible. Vous pouvez par exemple travailler un morceau standard avec un métronome à 50 à la noire et augmenter le tempo au fur et à mesure que vous évoluez.

Jouez souvent des notes répétées

Pour jouer rapidement au violon, vous devez apprendre à simplifier les phrases. Pour ce faire, répétez les notes plusieurs fois. Vous n’êtes pas obligé de changer de note à chaque coup d’archet. D’ailleurs, les choses sont souvent compliquées si vous deviez le faire. La répétition des notes offre un grand confort lorsque vous jouez un morceau assez rapide.

Relevez un solo rapide

En apprenant à relever un chorus très rapide, vous vous habituez à répondre aux exigences du contexte jazz. Dans ce style musical, les morceaux se jouent pour la plupart de manière très rapide. Votre habileté à répéter des notes vous permettra d’être à l’aise sur n’importe quel morceau rapide. Néanmoins, vous devez d’abord le travailler lentement et accélérer progressivement jusqu’à avoir un tempo soliste. Dès lors, vous serez capable de jouer les phrasés jazz sur n’importe quel tempo.

Exercez-vous à doubler sur un tempo lent

Cet exercice est l’un des classiques pour devenir bon et très bon au violon. Il consiste à jouer des doubles croches sur un tempo médium ou balade. Imaginez que vous faites improvisation sur un swing avec un métronome à 50 à la noire. Pour doubler sur le tempo, commencez par jouer tranquillement des croches. Ensuite, essayez d’insérer des doubles croches dans le morceau. Vous aurez l’impression d’être à 100 à la noire alors que vous n’êtes qu’à 50 à la noire. La différence cependant est que vous serez moins stressé, et votre feeling sera plus lent. La raison est toute simple. Quand on joue au violon jazz, l’accompagnement est très rapide. Mais, si vous jouez à un morceau lent, vous serez plus stressé, et la tonalité finale ne sera pas très agréable à l’oreille.

Le savez-vous ?

  • Généralement au violon, il est important d’étouffer le son avec les doigts de la main gauche pour donner un rythme au morceau exécuté ;
  • Vous pouvez utiliser le logiciel Transcribe pour ralentir le solo et l’amener progressivement à la vitesse originale.

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur : Emmanuel Higel